Qui n’a entendu dire que l’Église d’Ancien régime tyrannisa les consciences et pourchassa de sa haine les esprits libres ?

Une plongée dans les querelles ecclésiastiques qui ont pourri le siècle de Louis XV remet les pendules à l’heure. Ce sont les juges laïcs qui n’ont cessé de s’ingérer dans les affaires religieuses, et jamais l’Église qui s’est mêlée d’affaires judiciaires.

Le combat des juges, des juges jansénistes essentiellement, a ouvert la voie à la constitution civile du clergé et à la guerre civile.Leur victoire sur les jésuites ouvrit celle du capitalisme sauvage.

D’Henri IV à la Révolution, histoire d’une guerre de l’autorité royale contre les prétentions des juges.

Cette conférence fut donnée à Dijon en 2013, à l’invitation d’Égalité et Réconciliation.

 

 

Share.

About Author

Marion Sigaut est bourguignonne. Née en 1950, elle a commencé à publier en 1989. Au début ses livres sont des récits autobiographiques (Le Petit Coco, Les Deux Cœurs du monde, du kibboutz à l’Intifada, Russes errants sans terre promise) qui racontent notamment sa rencontre avec Israéliens et Palestiniens. Puis, sa connaissance de la réalité israélo-palestinienne l’amène à publier quelques livres de commande auprès des éditions de l’Atelier. D’abord Libres femmes de Palestine et Mansour Kardosh, un juste à Nazareth, puis La Terre promise aux Sud-Africains. En 2001 elle reprend ses études d’Histoire, et commence à publier sur le sujet.

Comments are closed.