Des Lumières à la Révolution, le règne de la violence
2/5

La violence économique

La notion de violence économique est récente. Mais la chose est ancienne.

Retour sur ce bouleversement, ce changement de paradigme qui va mener au renversement de la royauté et au chaos révolutionnaire.

Dès la fin de la guerre de Sept ans, qui correspond à la chute des jésuites, (seule opposition sérieuse à l’influence des Lumières), le roi se laisse tenter par le mirage qui va résoudre tous ses problèmes : le libre-change. Ou libéralisme. On sait déjà que le peuple ne va pas être d’accord… on va donc lui imposer la liberté.

Merci à l’association Le Castellaras qui m’a invitée le 25 mai 2018 à Ventabren, et a produit la vidéo.

Share.

About Author

Marion Sigaut est bourguignonne. Née en 1950, elle a commencé à publier en 1989. Au début ses livres sont des récits autobiographiques (Le Petit Coco, Les Deux Cœurs du monde, du kibboutz à l’Intifada, Russes errants sans terre promise) qui racontent notamment sa rencontre avec Israéliens et Palestiniens. Puis, sa connaissance de la réalité israélo-palestinienne l’amène à publier quelques livres de commande auprès des éditions de l’Atelier. D’abord Libres femmes de Palestine et Mansour Kardosh, un juste à Nazareth, puis La Terre promise aux Sud-Africains. En 2001 elle reprend ses études d’Histoire, et commence à publier sur le sujet.

Comments are closed.